Cette rubrique présente les évènements de l'AFQP 06 , ou ceux auxquels elle était associée.

Les évènements à venir sont listés dans la rubrique ACTUALITES.

 

 

Vous êtes un organisme de formation

 

Vous savez que de nouvelles règles s'appliquent à votre profession.

Vous vous demandez quelles sont vos obligations.

 

L'AFQP06 et l'UPE06 en partenariat avec les acteurs de la formation professionnelle ont organisé une conférence-débat le 18 novembre, qui a rassemblé 156 participants à l'aéroport de Nice, sur le thème:

Qualité de la formation professionnelle :

comment appliquer les nouvelles règles au 1er janvier 2017 ?

 

Les interventions ont permis d'appréhender :

  • Le sens de la réforme
  • Les nouvelles règles et les exigences qualité à satisfaire
  • Le rôle des Financeurs
  • Les modalités de mise en œuvre.

 

Pour retrouver l'ensemble des présentations, cliquer ICI

 

Une vidéo présente le "DATA DOCK" ICI

LES ACTEURS DE LA FORMATION QUI ONT PRESENTE LEUR PROJET POUR 2017 (presque tous...)

VISITE DU SITE ST MICRO DE ROUSSET

LE 3 JUIN 2016 - AGENDA ci-dessous

Réservée aux adhérents AFQP 

(voir les détails à la rubrique "CALENDRIER"

Jeudi 20 février 2014 à 9h

à la CCI Nice Côte d'Azur - Bât Nice Premium (Hall B)
 

" Mieux comprendre les achats responsables.
Présentation de la nouvelle plateforme d'achats responsables et solidaires CARESS "

 

Consommer responsable dans les Alpes-Maritimes

Un site d’achats responsables et solidaires bientôt disponible

 

Pour décrypter les achats responsables, l’AFQP06 a organisé le 20 février dernier un petit déjeuner bonnes pratiques dans les locaux de la CCI Nice Côte d’Azur en partenariat avec la Maison de l’Economie et du Développement Solidaires (MEDS).

Une vingtaine de participants ont ainsi pu découvrir en avant première CARESS, Centrale d’Achats Responsables et Solidaires. Représentée par Cristina Delgado, chargée de mission, la MEDS est à l'initiative de ce projet. Impliquée localement depuis de nombreuses années dans la consommation responsable, cette association  a contribué à l’apparition de la première AMAP (Association pour le maintien d’une Agriculture Paysanne) dans les Alpes-Maritimes et mis en place une vitrine du Commerce Equitable.

Ce projet est né d’une part de la volonté de valoriser les entreprises locales, écologiques, solidaires et équitables, qui apportent une plus-value sociale et environnementale au territoire des Alpes Maritimes, et d’autre part du souhait de développer et démocratiser la consommation responsable dans les Alpes Maritimes. « Nous souhaitons accompagner les structures de l’ESS (Economie Sociale et Solidaire) dans leur démarche de commercialisation et marketing via, entre autres, la mutualisation d’un outil web E-Commerce. Nous désirons également accompagner les entreprises, les collectivités et les particuliers dans leurs démarches d’achat et de consommation responsable », précise Cristina Delgado.

Très prochainement, les individuels et professionnels pourront ainsi effectuer leurs achats « responsables et solidaires » en ligne à des tarifs préférentiels moyennant une adhésion allant de 10 à 15 € selon le profil, et 300€ (maximum) par an pour les professionnels. On trouvera sur cette plateforme tout type de produits et services : produits alimentaires, chasse au trésor, transport, …

Deux entreprises, présentes sur la plateforme CARESS ont présenté à cette occasion leurs prestations. ACTIF AZUR, Entreprise de l’Insertion par l’Activité Economique, spécialiste de la rénovation et du dépannage informatique donne une seconde vie aux ordinateurs. Cette activité facilite l’insertion de techniciens au chômage et permet d’équiper les collèges et autres structures à des coûts raisonnables. FASTROAD, spécialiste de tous les transports au service des entreprises s’est implanté récemment dans la région. C’est la première et la seule Entreprise Adaptée (entreprise qui emploie du personnel en situation de handicap) en France dans le secteur du transport.  Elle propose des services de course et de messagerie, des livraisons express, l’enlèvement et la livraison de courrier ou encore des services de transports légers. De grands groupes tels que la SNCF, Air France, Airbus font appel à ses services.

Grâce à ces initiatives locales, la consommation responsable devrait se démocratiser et changer les comportements d’achats individuels et professionnels. Une autre initiative récente destinée aux entreprises du 06 devrait également dynamiser les achats responsables. Il s’agit de la nouvelle plateforme d’échange et de mutualisation entre entreprises www.ecocir06.fr

Pour en savoir plus sur la MEDS et ses projets :  www.maison-eco-solidaires.org

Plateforme CARESS : www.achats-responsables-06.org 
Retrouvez les présentations de cet événement sur : www.afqp06.org

Les Présentations

 

Les Achats Responsables par Juliette GUESDON de l'AFQP06

 

Présentation CARESS

Energie : répondre aux nouvelles exigences règlementaires

Mardi 13 janvier 2015 dans les locaux de la CCI Nice Côte d’Azur à Nice Premium une quarantaine d’acteurs économiques des Alpes Maritimes ont participé à un petit déjeuner autour du thème du Management de l’Energie. Cet événement était organisé en partenariat avec la CCI Nice Côte d’Azur, l’AFQP06 et Bureau Veritas.

 

Prix des Bonnes Pratiques

2014

 

 

 

DEUX LAUREATS de PACA PRIMES AU NIVEAU NATIONAL

 

Voir le communiqué de la CCI Côte d'Azur 

 

 Pour la troisième année consécutive l’Association France Qualité Performance (AFQP) PACA a décerné ses Prix des bonnes pratiques lors de la Cérémonie organisée le 22 octobre à Saint Raphaël, en présence de Monsieur Pierre Girault, Directeur Qualité du Groupe Air France et des représentants des CCI PACA, du Var et des Alpes-Maritimes.
 
Les lauréats sont désignés suite à un parcours sélectif comprenant rédaction de dossier, visite de site, notation par un binôme d’évaluateur agrémentés, établissement d’un palmarès par un jury composé d’experts et de représentants des chambres de commerce et de l’Industrie de notre région.
Le prix des Bonnes pratiques valorise toute pratique (développement durable, gestion d’organisation, management d’entreprise, action commerciale, ressources humaines, …) présentée par un candidat est quantifiée, en utilisant les outils de mesure du prestigieux modèle d’Excellence européen EFQM (European Foundation for Quality Management).
Cette année 19 organisations concourraient, entreprises, associations, administrations du domaine public ou privé, de toute taille (de 4 personnes à 282 personnes) et de tout secteur d’activité.
7 organisations ont été primées :
- Laboratoires GENEVRIER (Antibes)
- AZUREO (Carros)
- MNRA (Marseille)
- ELECTRONIE (Mouans Sartoux)
- CLEAN ENERGY PLANET (Biot)
- CCAS Antibes (Antibes)
- KROC’CAN (Toulon)
Ces sept organisations vont à présent concourir au Prix National des Bonnes Pratiques, la remise des prix nationaux étant programmée le 4 décembre 2014 à Bercy, en présence du Ministre de l’économie, Emmanuel MACRON.
Toute entreprise désireuse de participer à ce concours peut d’ores et déjà se faire connaître auprès de l’association pour se préparer au prix 2015 
La présentation de Pierre GIRAULT
Présentation 22 octobre 2014_AFQP_v1.pdf
Document Adobe Acrobat [2.0 MB]

LES  7 LAUREATS AU NIVEAU REGIONAL PACA

MALONGO : une entreprise visionnaire et engagée

L’entreprise Malongo, Torréfacteur Niçois depuis 1934, a ouvert ses portes le lundi 23 septembre à l’Association Française pour la Qualité et la Performance. Plus de 40 personnes ont participé à cet événement, sur le site de l’entreprise situé à Carros.

 

Depuis 1992, Malongo travaille avec les plantations biologiques pour privilégier les variétés botaniques. Le directeur Jean-Pierre Blanc a participé activement aux fondements du commerce équitable qui représente aujourd’hui 44% de la production de l’entreprise (café labellisé Max Havelaar). Le café Bio (AB) représente quant à lui 24% de la production. Il n’a pas encore atteint la côte de popularité du café équitable, produit phare de la marque.

L’entreprise est engagée sur l’ensemble des volets de la RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises). L’efficacité démontrée par Malongo lui a valu d’être récompensé par le prix 2008 Entreprises&Environnement, catégorie « Initiatives et management du développement durable », décerné par le Ministère du Développement Durable. Malongo agit activement sur tous les domaines : économique, social, sociétal, environnemental. Quelques exemples présentés lors de la visite sont particulièrement révélateurs de l’engagement de l’entreprise :

-          volet économique :en 2010, malgré les cours du café qui se sont envolés, Malongo a continué à acheter du café Arabica labellisés Max Havelaar.

-          volet social :94% des contrats de l’entreprise sont des CDI, l’entreprise a cumulé plus de 135 heures de formation en 2012. Malongo est signataire du Pacte Mondial depuis 2001, et signataire également de la charte de la diversité.

-          volet sociétal :l’entreprise entretient des relations privilégiées avec le Mexique depuis 1992. Elle y développe l’écotourisme et a ouvert un centre de formation pour les caféiculteurs

-          volet environnemental :Malongo propose un nouvel emballage pour ses dosettes visant à réduire le poids des cartons. Il a investi pour cela dans une nouvelle ligne de production. Le carton utilisé en fibre FSC (fibre issue de forêts gérées durablement), permet de dégager 60% en moins de CO2. L’entreprise propose également depuis peu une nouvelle machine éco-conçue : la machine EK’OH. Fabriquée en France, cette machine est une innovation technologique pensée avec des matériaux recyclables. Elle consomme moins d’énergie (réduction de 56%), sa durée de vie est rallongée et ses impacts sur l’environnement sont réduits de 84%.

 

Les entreprises, et particulièrement les CHR (cafés, hôtel, restaurants) qui souhaitent se perfectionner dans le commerce équitable et dans la connaissance du café Malongo, ont la possibilité de suivre des formations dans les centres de formation pour les commerçants situés à Lyon, Nice et Paris.

 

L’usine de production située à Carros ne permet pas aujourd’hui à l’entreprise de se développer selon sa stratégie. Des projets d’implantations d’usine HQE à la Gaude sont en cours d’étude.

  

 

« On ne le répètera jamais assez, le commerce équitable n’est pas une forme de charité à la mode. Malongo n’est pas une ONG volant au secours des petits paysans du monde. Nous sommes une entreprise qui achète, torréfie et vend du café, noue des partenariats, génère des profits afin d’investir pour se développer, innover et proposer sa vision atypique du commerce. »

Jean-Pierre Blanc, directeur Général des Cafés Malongo.

 

 Malongo carte d’identité

-  société familiale créée en 1934 à Nice

- 98 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2012

- N°1 du haut de gamme et arabica

- 7 boutiques en France

- 364 collaborateurs

- Depuis 1968, filiale de la société Rombouts

 

Le savoir-faire Malongo

  

L’entreprise visite régulièrement les caféiculteurs. Elle veille à ce que les conditions de transport soient les meilleures (sacs de jute, containers étanches..). Elle reçoit le café vert dans son usine à Carros. C’est alors qu’elle met en œuvre tout son savoir faire technique. Elle recourt à la meilleure méthode de torréfaction, lente (20 minutes) et à température maîtrisée (230°) qui permet au café de révéler le meilleur de ses arômes.

   

Origine du commerce équitable

 

Face à la dictature des acheteurs du « grand marché », les petits caféiculteurs du sud du Mexique, se sont regroupés en communauté en proposant un café plus cher mais de meilleure qualité. Grâce au soutien du prêtre Francisco Van Der Hoff (le père du commerce équitable) arrivé dans « la région de l’isthme » en 1980, les petits producteurs se sont unis pour constituer une vraie force. Ils se sont ainsi regroupés en coopérative afin de peser sur le marché du café, un nouveau marché qui intéresse les torréfacteurs occidentaux. C’est ainsi que le label Max Havelaar fait son apparition : un café plus cher mais de haute qualité, assorti d’un label éthique. Aujourd’hui, l’UCIRI (Union des Communautés Indigènes de la Région de l’Isthme) possède sa propre banque et génère deux millions d’euros de chiffre d’affaire. Depuis 1992, Malongo est son premier partenaire Français.

 

Jean-Pierre Blanc, directeur de Malongo et Alain Dutheil, membre du conseil d’administration de l’AFQP06 (ancien DG de ST Microelectronics)

Les secrets de la réussite chez RAGNI
Entreprise familiale innovante

 

Le 25 avril 2014, Stéphanie RAGNI a reçu à Cagnes les membres de l'AFQP06 pour un petit déjeuner sur le thème du Développement Durable. L'accueil, la présentation, la discussion et la visite de l'établissement ont comblé les attentes des participants. Ci-après un court résumé de ce que nous avons appris durant cette matinée.

 

L’entreprise RAGNI, fabricant et concepteur Français d’éclairage public depuis 1927 a ouvert les portes de son établissement de Cagnes-sur-Mer à l’Association France Qualité Performance 06 pour présenter son activité et ses pratiques de développement durable.

RAGNI, c’est une histoire familiale qui perdure depuis 4 générations. Elle se distingue de ses concurrents par une activité artisanale avec des exigences industrielles. Etre toujours à la pointe de la technologie, concevoir, innover, imaginer c’est le moteur de RAGNI. Pour accroître sa performance,  l’entreprise a intégré le développement durable depuis déjà de nombreuses années et en suit l’évolution au travers d’outils de pilotage et de tableaux de bord.

Stéphanie RAGNI, Directrice Générale Associée en a présenté les grandes lignes. C’est elle qui pilote les démarches qualité et RSE (Responsabilité Sociétale de l’entreprise).

ECONOMIE   
Maîtriser – Piloter – Innover – Investir

L’entreprise a  adapté son savoir faire aux attentes citoyennes actuelles : éclairage solaire et LED, développement d’éclairage intuitif avec des modules de gestion performants, développement de produits éco-conçus.

Depuis plus de 15 ans l’export occupe une place importante chez RAGNI. Plus du quart de son chiffre d’affaires est réalisé à l’international. L’entreprise est présente dans 40 pays. Afin de poursuivre son développement à l’étranger, deux filiales ont été créées sur des marchés porteurs : Mostar (Bosnie Herzégovine) qui couvre l’Europe de l’Est, et Denver (USA).

La qualité est au cœur des préoccupations quotidiennes de l’entreprise, certifiée ISO9001 depuis 2000. Afin d’améliorer toujours plus la qualité de ses produits et de limiter le gaspillage, RAGNI a mis en place le « Lean Manufacturing » sur certaines chaînes de production. Un gain de 10% a d’ores et déjà été mesuré en 3 mois.

SOCIAL
S’Adapter – Accompagner – Faire Evoluer

 Au travers des entretiens d’évaluation annuels approfondis, l’entreprise identifie les compétences techniques rares de ses collaborateurs. Elle peut ainsi mieux les prendre en compte et faire appel à ces compétences spécifiques en cas de besoin.

RAGNI attache une importance particulière à l’évolution et à la formation de ses collaborateurs. Elle a mis en place la GPEC (Gestion prévisionnelle des emplois et des compétences) et favorise la promotion interne.

L’intégration des nouveaux arrivants est aussi un axe fort au sein de l’entreprise. « Avant le tutorat, nous avons connu le compagnonnage, la transmission du savoir est primordiale chez RAGNI », souligne Stéphanie RAGNI.

Toujours dans le champ social, l’entreprise travaille depuis plus de 20 ans avec des ESATS (Etablissements et services d'aide par le travail). Ils interviennent dans  le montage des moteurs des luminaires.

ENVIRONNEMENTAL
Améliorer – Respecter et anticiper la règlementation – Eco-concevoir

L’entreprise n’est pas encore certifiée ISO14001. Elle a toutefois mis en place un certain nombre d’actions pour limiter son impact sur l’environnement :

-          Améliorer la gestion des déchets : le recyclage de matériaux a permis de baisser les frais de déchets de 60 000€ en 2009 à 20 000€ en 2013.

-          Etre en conformité avec la règlementation : l’entreprise a pris en compte la nouvelle loi sur la pollution lumineuse dans sa fabrication des produits (éclairage vers le bas). Elle travaille également à la suppression des « ballons fluos »  (ampoules à vapeur de mercure interdites en 2015).

-          Eco-conception : utilisation depuis 2010 d’un outil d’éco-conception pour réduire l’impact environnemental de ses produits.

La gestion familiale, parfaitement organisée et répartie suivant les différents postes stratégiques apporte à l’entreprise un socle solide et des valeurs partagées par l’ensemble de ses membres. RAGNI, acteur incontournable de l’éclairage public poursuit son essor tout en veillant en parallèle à une gestion optimum de ses activités. Après la certification ISO9001, l’entreprise pourrait être prochainement reconnue pour sa performance RSE, à travers une évaluation d’un organisme officiel.  

Visite de STMicroelectronics à Rousset près d’Aix en Provence le 12 Décembre 2013

« Présentation de la Stratégie Développement Durable de l'entreprise STMicroelectronics et visite du site »

 

L’entreprise STMicroelectronics, société phare dans l’Industrie de la Microélectronique a ouvert ses portes le Jeudi 12 Décembre 2013 à l’AFQP PACA, sur son site de fabrication situé sur la zone industrielle de Rousset dans le Département des Bouches du Rhône près d’Aix en Provence.

STMicroelectronics est le 1er fabricant européen de semi-conducteurs, le 7ème au niveau mondial. Vous ne trouverez pourtant rien dans les rayons signé ST ; La marque œuvre dans l'ombre, dans les entrailles de nos produits high-tech dont ils fournissent les composants.

 

Cette visite avait pour but le partage de bonnes pratiques en matière de politique de développement durable.

 

Chaleureusement reçus par le Directeur du site, Claude MORANT et le Responsable du Développement Durable, Alain DENIELLE, les membres de l’AFQP PACA ont pu découvrir la stratégie de développement durable menée par l’entreprise depuis de nombreuses années (en effet le premier décalogue écologique date de 1995 dans la société). Chez STMicroelectronics, une entreprise responsable se doit de viser les plus hauts degrés de performances en termes d’Environnement, de Santé et de Sécurité. L’entreprise réalise un reporting environnemental depuis plus de 15 ans.

 

Le Développement Durable chez ST se décline en 6 piliers :

  • Environnement 
  • Santé & Sécurité
  • Chimie et hygiène industrielle
  • Risques majeurs
  • Produits Responsables et Éco-conceptions
  • Social et éthique

 

Le volet environnement a été détaillé dans un second temps par le Responsable Environnement de la société basé à Grenoble, Pascal ROQUET. 

L’engagement de la société dans ce domaine se concrétise par de nombreuses reconnaissances externes :

  • ST est certifié : ISO 14001, EMAS, OHSAS 18001, ISO 50001, ISO 14064
  • ST est membre/signataire de: Electronics Industry Citizenship Coalition (EICC), Pacte Mondial, Charte de la Diversité, Charte des Achats Responsables.
  • Le rapport annuel de développement durable de ST est revu et vérifié par: GRI, DNV.


ST reçoit en moyenne 20 prix/trophées par an pour sa politique et ses programmes développement durable.

Pour terminer la matinée, riche en partage de bonnes pratiques et d’Excellence environnementale, les participants ont eu le privilège de pouvoir accéder aux abords des 9000m² de salles blanches du site.